Tel +34 91 519 92 65
Vers l'espace client
Tel +34 91 519 92 65
Vers l'espace client

La conciliation, est-ce possible ?

par | Fév 28, 2020 | Blog, Salle de presse, Salle de presse - fr | 0 commentaires

Pas facile de concilier sa vie professionnelle (notamment étant freelance) et sa vie familiale. Mais pas facile du tout… Il faut vraiment jongler et c’est un vrai parcours du combattant. Quand on me parle de conciliation, quelques images me viennent à la tête…

Je suis dans mon bureau, devant mon écran, en train de traduire un document technique très, très, très compliqué. Tout semble normal. Mon ordinateur, mon clavier, mes dictionnaires étalés sur ma table, la petite lampe allumée, ma tasse de thé… Et, quelques centimètres plus bas, ma fille, encore bébé, qui dort près du radiateur pendant que je balance sa petite chaise avec mon pied. Cette situation était habituelle chez moi… Quelques-fois même avec une petite musique pour bébés pour l’aider à s’endormir. Imaginez l’ambiance ! Et malgré cela, j’ai toujours réussi à me concentrer, je ne sais pas vraiment comment, je l’avoue.

Une autre scène habituelle… Ma fille, toujours bébé, ne veut pas s’endormir alors qu’elle est morte de sommeil et chahute. Dans ces cas-là, j’avais toujours un système « D ». Je me prépare, j’enfile mes chaussures, je prépare sa poussette et nous voilà dans la rue. Petite promenade près de la mer, dans le parc pour voir les arbres et les feuilles qui bougent avec le vent (ça la fascinait quand elle était toute petite) et le sommeil s’installe progressivement. Alors, je cours dans un café avec wifi (évidemment) pour continuer la traduction alors que bébé dort paisiblement. Je sors mon ordinateur portable, demande un thé et voilà, c’est réussi.

Ce sont des situations très habituelles, il faut faire avec, s’organiser et ne pas désespérer. L’avantage c’est qu’on n’est pas séparées de nos enfants. L’inconvénient, c’est bien évidemment la fatigue, parce que le fait de surpasser, c’est crevant. Mais je suis également fière de cette capacité que j’ai réussie à développer de travailler partout, à n’importe quelle heure et de profiter de tous ces petits instants de calme pour traduire. J’ai gardé le même rythme de travail que d’habitude, j’ai respecté tous les délais de livraison et je n’ai jamais fléchi. Maintenant ma fille a grandi et tout est beaucoup plus simple, rien à voir. Mais la conciliation est compliquée, fatigante et parfois désespérante. La seule façon de s’organiser c’est de faire les choses l’une après l’autre, une à la fois. Petit à petit.

À la prochaine !

Barbara Figueroa Savidan

/